Les solutions

Les centres de calcul modernes se distinguent fondamentalement de leurs prédécesseurs. Ils sont généralement plus performants, consomment moins d’énergie et sont évolutifs. Le temps où l’on optimisait les serveurs jusqu’à leurs pics de charge est définitivement révolu. Une infrastructure hyper-convergente permet de réaliser des extensions en moins d’une heure tout en respectant des impératifs d’encombrement et de consommation énergétique. Les contraintes de câblage sont réduites et votre infrastructure informatique est délestée. Cependant, les entreprises exigent une capacité de stockage de données toujours plus puissante. Infrastructures hyperconvergées, stockage défini par logiciel (Software Defined Storage), services de sauvegarde gérés (Managed Backup Services), réseaux d’archivage (Storage Area Networks) et virtualisation – nos experts vous accompagnent dans la mise en place et la gestion de ces solutions de stockage nouvelle génération.

Vos spécialistes.

Nous sommes heureux de vous conseiller personnellement.

Faites comme Google, Amazon, etc. Stockez de manière « intelligente » avec le stockage défini par logiciel

Vous connaissez très certainement le scénario suivant : la quantité de vos données augmente sans cesse, mais pas votre budget informatique. Comment faire pour relever ce défi ? Le stockage défini par logiciel (SDS pour Software Defined Storage) et les systèmes hyper-convergents sont des tendances actuelles susceptibles de vous intéresser. Toutes deux reposent sur des techniques de virtualisation : dans un centre de calcul entièrement défini par logiciel, les services de stockage défini par logiciel sont donc, après la mise en réseau définie par logiciel, la pièce manquante. L’avantage ? Le SDS et les systèmes hyper-convergents permettent d’implémenter, à partir d’un matériel peu coûteux, des solutions extrêmement évolutives, performantes et hautement disponibles dans votre centre de données.

Methoden-der-Datensicherung

Logiciels et matériels : des instances distinctes.

Le fondement du stockage défini par logiciel réside dans le fait que l’enregistrement et la gestion des données sont totalement indépendants du matériel sous-jacent et existent en tant qu’instances parfaitement distinctes. De nouveaux équipements de stockage peuvent être facilement installés et disponibles rapidement. La mémoire physique est en effet traitée dans une solution SDS en tant que groupe matériel et ressource indépendante de l’hyperviseur. En résumé, ce groupe peut s’étendre sur plusieurs systèmes et contenir différents médias :

  • réseaux d'archivage (SAN pour Storage Area Networks) existants
  • serveur de stockage en réseau (NAS pour Network Attached Storage)
  • stockage à connexion directe (DAS pour Direct Attached Storage)
  • mémoire flash côté serveur

Pour pouvoir traiter des exaoctets de données, les systèmes de stockage défini par logiciel doivent être modulables sur plusieurs serveurs et mémoires.

Une augmentation des capacités de stockage dans un délai plus court.

Les infrastructures de stockage représentent, à l’instar des centres de calcul, des défis majeurs. Il s’agit généralement de solutions propriétaires associées à un matériel spécifiquement développé et à des systèmes d’exploitation fermés. En outre, de nombreuses entreprises ont, par le passé, porté leur attention sur la centralisation – ce qui a souvent été préjudiciable en termes de performance et de flexibilité, sans parler des coûts de maintenance. Si vous souhaitez aujourd’hui opter pour des extensions, celles-ci sont généralement plus coûteuses et n’offrent qu’une puissance limitée. Nous avons néanmoins pu tirer des leçons de ces expériences et en avons repoussé les limites grâce au stockage défini par logiciel. Le SDS offre la possibilité d’ajouter de manière flexible et en quelques heures seulement, de nouvelles ressources à l’environnement de stockage.

Si vous persistez à utiliser des systèmes de stockage sur disque dur traditionnel, vous ne serez quasiment plus en mesure de tenir le rythme face aux exigences actuelles, par exemple, des processeurs multicœurs et de l’informatique moderne basée sur le cloud très gourmands en données. Un changement s’impose : même les solutions modernes de stockage Flash n’apportent pas la puissance espérée dès lors qu’elles sont utilisées de manière « traditionnelle ». Les protocoles courants comme SAS et SATA forment très vite des goulets d’étranglement qui ralentissent également les mémoires Flash très rapides.

La fin du disque dur?

Ce n’est que lorsque les mémoires Flash sont utilisées comme des mémoires vives que des connexions vraiment rapides à la CPU peuvent s’établir sur la base des interfaces PCI Express. La solution : des logiciels permettant de contourner des protocoles datant de l’« ère du disque dur » – et la latence inhérente. Entretemps, de nombreux fabricants se concentrent sur les logiciels en question : DataCore VMWare, SANsymhony, Zerto, Nexenta Systems et Open-E Software entre autres. Comme nous l’avons vu, le modèle SDS pur permet d’installer des logiciels sur un support matériel adapté et d’assigner des fonctionnalités définies aux différents systèmes de stockage. Certains produits disposent d’un mode hyper-convergent. Ce mode s’assure que le logiciel de stockage fonctionne dans un environnement virtualisé.

Des performances améliorées grâce à une gestion intelligente du stockage.

Le stockage défini par logiciel permet également de recourir au tiering intelligent pour le stockage, qui consiste à hiérarchiser en différents tiers les informations enregistrées. Pour ce faire, des matériels de stockage proposant différentes vitesses d’accès sont utilisés. Les fichiers souvent appelés sont enregistrés sur des mémoires Flash afin d’y accéder rapidement, tandis que des fichiers peu ou pas utilisés sont enregistrés sur des supports de stockage plus lents, comme les disques durs classiques. La vitesse d’accès augmente et les temps de latence diminuent. Pour garantir un accès particulièrement rapide, des fichiers utilisés directement par des applications sont même enregistrés dans la mémoire vive du serveur.

Servers

Le serveur Windows soutient les environnements SDS.

Le stockage défini par logiciel n’est pas une solution proposée uniquement par un fournisseur tiers : avec Windows Server 2016, Microsoft offre pour la première fois une solution qui fonctionne sans outils supplémentaires. Grâce à Storage Spaces Direct, le système d’exploitation vous permet déjà de mettre à disposition et de provisionner les disques durs physiques et autres supports de stockage comme supports de données virtuels dans le réseau.

En résumé, la tâche principale d’un système de stockage défini par logiciel est de mettre rapidement à disposition un espace de stockage dans le réseau. Il est possible en cours de fonctionnement d’ajouter un espace de stockage supplémentaire dans un temps très court. Du fait de la diminution du temps de latence et de l’indépendance vis-à-vis du matériel, les performances augmentent, les coûts baissent et de nouvelles perspectives se dessinent.

Stockage et sécurité doivent aller de pair.

Tandis que le SDS prend en charge la gestion du stockage des données, il est désormais temps de se soucier de la sauvegarde des données enregistrées. Votre stratégie de sauvegarde doit être aussi flexible et évolutive que vos concepts complexes de stockage. Vous devez assurer, à l’aide de matériels de stockage appropriés, la sauvegarde des données susceptible d’évoluer avec les ressources de stockage. Des solutions de sauvegarde managée, évolutives séparément, assurent la sécurité globale en cas de défaillance conformément aux exigences des accords SLA. Elles doivent également, en cas de dégradation des locaux ou de l’infrastructure informatique, fournir un support pour reprise après sinistre et focaliser l’attention sur les aspects sécuritaires.

ARP - Votre partenaire pour les centres de données et solutions de stockage

Vous souhaitez une solution entièrement personnalisée ? Nos experts, forts d’une longue expérience en planification, installation, intégration, utilisation et surveillance de solutions SDS de divers fournisseurs, sont des partenaires fiables toujours à vos côtés et à disposition des utilisateurs de votre service informatique. En combinant une expertise technique et économique, les experts ARP s’assurent que les exigences de votre infrastructure informatique sont prises en charge de manière optimale par des systèmes de stockage. Contactez-nous. Nous serons ravis de traiter votre demande !

Histoires de réussite

Nos services